Tapez votre recherche

    Est-il obligatoire de faire ramoner sa cheminée chaque année ?

    À l'heure où les premiers frimas s'installent, il est bien agréable de réchauffer sa maison grâce à un feu de cheminée ou à une petite flambée dans un poêle à bois.Gardez néanmoins en tête que ces installations nécessitent une vigilance particulière. Si elles ne sont pas entretenues régulièrement, un accident peut vite arriver. Une opération de ramonage est donc nécessaire pour enlever les dépôts et la suie qui s'accumulent au fil du temps.

    Pourquoi ramoner sa cheminée ? À quelle fréquence doit-on le faire ? À qui cela incombe-t-il ? Faisons le point ensemble dans cet article.

    Le ramonage : une question de sécurité

    Le ramonage est avant tout une question de sécurité. Il permet d'enlever toutes les saletés qui se déposent le long des conduits de cheminée. S'ils ne sont pas retirés régulièrement, ces dépôts sont à l'origine de deux risques importants :

    • l'incendie : la suie et le goudron qui encrassent le circuit d'évacuation des fumées peuvent provoquer un embrasement du conduit ;
    • l'intoxication : les dépôts à l'intérieur du conduit peuvent empêcher l'évacuation de gaz dangereux qui provoquent tous les ans des accidents potentiellement mortels.


    Le ramonage est donc indispensable pour prévenir ces risques et utiliser sa cheminée en toute sécurité.

    Le ramonage : une obligation légale

    Le ramonage est une obligation légale. La loi française impose une fréquence de deux fois par an, dont une fois durant la période d'utilisation. Seules les chaudières ou cheminées à gaz ne se voient imposer qu'un ramonage annuel. Cependant, il est nécessaire de se référer à la réglementation locale. Le règlement sanitaire de votre département, consultable en mairie, vous indiquera la fréquence exacte, car elle peut avoir été modifiée par arrêté préfectoral.

    Sachez qu'un défaut de ramonage est passible d'une amende de troisième classe pouvant s'élever à 450 euros. Par ailleurs, en cas de feu de cheminée, le montant de l'indemnité peut être revu à la baisse par votre assureur si un défaut d'entretien est avéré.

     

    Le ramonage : à qui s'adresser ?

    Il est indispensable de s'adresser à un professionnel qualifié inscrit au registre du commerce. Le ramoneur doit établir un certificat attestant que les conduits ramonés sont vides sur toute la longueur. Le coût varie de 40 à 80 € selon la durée d'intervention et le lieu d'habitation.

     

     

    Le ramonage : une obligation pour le propriétaire ou pour le locataire ?

    La loi indique que le ramonage incombe à l'utilisateur de l'installation. Si vous êtes locataire, l’opération est donc à votre charge. Entre deux locataires, le propriétaire a toutefois l'obligation de s'assurer que les conduits de cheminée sont en parfait état. Il peut aussi prévoir lui-même les opérations régulières de ramonage et l'inclure dans les charges du loyer. Pour profiter en toute sécurité de votre hiver au coin du feu, mettez donc un petit rappel sur votre agenda pour planifier votre ramonage.