Tapez votre recherche

    Rencontre #1 : Naturellement solidaire

    Alexandre Bouchet est agent général Mutuelle de Poitiers Assurances à Archiac en Charente-Maritime. Naturellement tourné vers les autres, il prête l’un de ses appartements à Jonzac au personnel soignant de l’hôpital, en pleine crise Covid-19. Il explique son élan de solidarité, une démarche en phase avec les valeurs de Mutuelle de Poitiers Assurances que l’entreprise soutient pleinement.

    Quelle est concrètement la situation à Jonzac depuis le début du confinement ?

    Alexandre Bouchet : Comme dans tous les établissements de santé français, l’hôpital manque de matériel, notamment de masques. Des procédures ont été mises en place pour diminuer les risques de transmission du Covid-19. Les visites des patients sont désormais interdites dans tout l'établissement sauf dérogation médicale spécifique.

    Pourquoi avez-vous choisi de prêter votre appartement ?

    A.B. : Jonzac est une ville thermale. Avec ma femme, nous y possédons deux appartements que nous louons habituellement aux curistes. Avec la situation actuelle, nous ne pouvions plus les mettre en location. Nous avons décidé de les mettre à disposition gratuitement pour aider les soignants à notre échelle et à notre manière.

    Le besoin avait-il été exprimé par les soignants du secteur ?

    A.B. : Non pas directement. Nous avons décidé par nous-mêmes de mettre à disposition nos locations pour aider comme on le peut le personnel soignant de notre secteur. Nous avons donc contacté le centre hospitalier de Jonzac. Ils étaient agréablement surpris de notre proposition, et, par la suite, nous avons appris que nous n’étions pas les seuls à avoir effectué cette démarche.

    Qui occupe votre appartement actuellement ?

    A.B. : Pour le moment, c’est un urgentiste de Bordeaux qui vit dans l’un de nos appartements.

    C’est une question de bon sens pour moi. Si on peut aider les gens autour de nous, d’une manière ou d’une autre, autant le faire

    Pourquoi est-ce important pour vous de vous mobiliser ?

    A.B. : C’est une question de bon sens pour moi. Si on peut aider les gens autour de nous, d’une manière ou d’une autre, autant le faire. Ma démarche est totalement personnelle, je ne cherche pas à me faire de la publicité.

    Vous menez d'autres actions de solidarité, notamment au Bénin. Pouvez-vous nous en parler ?

    A.B. : En ce moment même, je devrais être en mission humanitaire au Benin. Avec un groupe d’infirmiers, de médecins et d’opticiens, nous devions contrôler la vue des habitants sur place et envoyer par la suite des montures et des verres. Nous devions également faire de la bobologie. En tant qu’assureur, mes missions n’étaient pas médicales. Je devais intervenir sur les questions administratives, juguler les files d’attente, orienter les bénéficiaires et faire du relationnel. Nous devions initialement partir 15 jours, du 3 au 17 avril. La mission sera certainement reportée au mois de novembre.

    Pour information :

    Vous pouvez faire un don de matériel (masques chirurgicaux, FFP2, FFP3, tabliers à usage unique, combinaisons de protections, surblouses) au centre hospitalier de Jonzac en appelant le 05 46 48 79 68.